bienvenue à
AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  •  :: 
    Administration
     :: Le Commencement :: Evenements
    Le Deal du moment : -28%
    Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
    Voir le deal
    279.99 €

    Maahfaerak
    Déesse de la création
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1574105629/01/2021
    Maahfaerak
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1 Messages : 574
    Pièces d'or : 1056
    Date d'inscription : 29/01/2021
    La colere des dieux
    Depuis quelques semaines, la nature devenait incontrôlable. Mais ce soir-là, la rage de cette dernière fit trembler le peuple de Gafaeld. Avec quelques gouttes de pluie, la nuit débuta… Et quelques minutes passèrent, elles le transformèrent en véritable orage.

    Les rivières sortaient de leur nid ; la mer se déchaînait sous le grondement terrible du tonnerre. Les eaux se fracassaient sur les falaises de Drylkae, engloutissaient les côtes de Drakays.
    La foudre s’abattait dans la forêt sacrée, sous la force des ses vents enragés, les arbres pliés.
    Les tempêtes de sable dévoraient les voyageurs du désert.

    On avait peur, on criait, on pleurait.
    Le peuple implorait la clémence des dieux.

    Cette nuit effroyable resterait dans les annales. Pourtant, elles n'étaient pas synonyme de dégâts et de morts. Juste d’une peur qui avait saisi chaque être, une peur qui avait rappelé à tout la toute puissance des dieux.

    Mais nulle n’avait su que ce présage n’était qu’un avertissement à la naissance de l’un des plus grands fléaux qu’allait connaître le royaume.
    A l’aube, le temps se calmait, le courage renaissait. Mais les hurlements des bêtes se levant à travers le royaume laissaient comprendre alors que le pire restait à venir.

    Precisions
    Afin de faire avancer le premier chapitre : la guerre des héritiers, nous avons décidé d’organiser cet événement. Les dieux perdent patience, la prophétie doit s’accomplir. En guise de punition pour leur lenteur, un orage sans égal a lieu. A la suite de cette nuit épouvantable, les créatures s’éveillent et une véritable guerre semble se profiler contre elles.

    Les différents personnages inscrits seront divisés en plusieurs groupes, dans différentes régions. A leur échelle, ils seront amenés à donner une réponse à la situation et l’invasion à laquelle ils sont armés. Des combats (avec l’aide de dés) pourront avoir lieu mais vous pouvez très bien aider les populations civiles ! Ainsi, vous n’êtes ni obligés d’être un combattant, ni un soigneur, tous seront utiles face à ce fléau.

    Pour inscrire vos personnages, il suffit soit de me prévenir sur discord, soit de poster à la suite.

    Dites-moi quel personnage vous voulez inscrire, dans quelle région de préférence. Ainsi, je pourrais constituer des groupes !

    Ils seront communiqués quelques jours avant le début de l’évent.

    Les attaques de toutes les régions ne seront pas forcément jouées. Un résumé sera de toute façon fait pour toutes et ajouté au contexte !

    L'évent commencera le 20 janvier !




    Les réponses doivent être relativement courtes. Avec un résumé de votre action, à la fin.

    Pour ceux qui seront amenés à combattre, il faut simplement lancer le bon dé avec votre réponse. Celui-ci déterminera le résultat de votre action. De ce fait. dans votre réponse vous ne devez pas avancer le résultat. Simplement décrire l’action, le mj s’occupera du reste. Note : vous pouvez quand même vous battre même si votre personnage n’est pas un combattant !

    Vous avez 5 jours soit 120h pour répondre, passé ce délai votre tour sera passé gérer par le mj : il vous demandera l’action que vous désiriez faire et vous fera un résumé de ce qu’il s’est passé afin que vous puissiez reprendre le fil sans problème.


    # La colere des dieux Empty La colere des dieux - Lun 10 Jan 2022 - 17:41
    Maahfaerak
    Déesse de la création
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1574105629/01/2021
    Maahfaerak
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1 Messages : 574
    Pièces d'or : 1056
    Date d'inscription : 29/01/2021
    la fureur du Vish'jir
    La mer déchainée se cognait contre les falaises de Sombrael. Toute la nuit, la pluie avait ravagé le village ; le lendemain venu, on marchait dans une épaisse boue immonde. Les crevasses et marais semblaient prêt à déborder… Avec le levé du soleil, caché derrière un dense manteau de nuage, les esprits se calmaient. Les habitants déblayaient le village ; certains prisonniers retournaient comme chaque matin dans les champs. Les voix se faisaient optimistes. Après tout, ce n’était qu’une journée de plus dans cet enfer ? Les nobles abritaient en sécurité dans la forteresse n’avait eu qu’une nuit agitée, un vent si violent qu’il les avait empêché de trouver un confortable sommeil dans leurs draps de soie. Personne ne viendrait les plaindre.

    Mais… Avec l’aube, un rugissement survint. Si profond, si lourd. Le cor du palais retentit à travers le village : prisonniers, habitants, tous étaient conviés à trouver refuge à l’intérieur de la forteresse. Un exercice banal à Sombrael, habitué des attaques soudaines des monstres. Les mesures pour protéger la maigre population existaient déjà depuis des millénaires. Mais ce qui se préparait était loin d’être une banale attaque… Oh non. Les bêtes sauvages se mirent à fuir la forêt, les tgryss sortaient de leurs grottes. Tous n’avaient qu’une destination : le palais.

    Préparés,  les soldats de la seigneuresse se mirent en position pour tenir l’invasion bien plus massive que tout ce qu’ils avaient pu connaître auparavant. Mais, le pire se profilait encore quand le vish’jir sortit de la lave. Elle ruisselait le long de son corps rampant alors que ses pattes crochus s'agrippaient au flanc du volcan. Sa colère avait fait fuir les plus cruels monstres de la forêt. Seuls les écorcheurs endormis dans leur profond sommeil hivernal n’avaient répondu à l’appel sanglant. Face à ce monstre, peu de solutions se posaient. Territorial jusqu’ici, même en sacrifiant des malheureux dans le volcan, le mille-patte de feu ne s’était jamais montré sous ce jour. Aujourd’hui, il menaçait de dévaster l’île entière.

    La dragonne revêtit son habit d’écailles pour contenir la menace. Mais si d’ordinaire, elle aurait pu la remettre à sa place rapidement, une blessure récente demeurait sur son flanc gauche. Les crocs d’un léviathan avaient traversé son armure. Malgré les semaines écoulées, elle n’avait récupéré la totalité de ses forces. Ce que le rampant comprit tout de suite. Sa morsure plongea dans la peau blessée de la seigneuresse. Un long combat en suivit. Zéphyr retenait ses coups pour épargner cette créature si précieuse mais bientôt… Le choix viendrait lui échapper.

    Et pour assurer sa survie, celle de son peuple et de ses enfants, elle fut obligée de l’achever. Le corps gisait au milieu des champs alors que les soldats finissaient de contenir l’invasion, non sans perte.
    Au milieu de la dévastation, le dragon disparut pour la fine silhouette humaine de Zéphyr. Cependant, on mit plusieurs heures à retrouver la souveraine des damnés. Grièvement blessée, un long repos l’attendait désormais alors que ses subordonnés auraient de lourdes tâches à accomplir.



    • - Tandis que les monstres affluées, la population a trouvé refuge dans la forteresse.
    • - Les champs et les habitations les plus éloignées ont été ravagé.
    • - Le Vish'jir est mort, tué par Zéphyr.

    # La colere des dieux Empty Re: La colere des dieux - Lun 7 Mar 2022 - 7:52
    Maahfaerak
    Déesse de la création
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1574105629/01/2021
    Maahfaerak
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1 Messages : 574
    Pièces d'or : 1056
    Date d'inscription : 29/01/2021
    La marche des varkas
    La tempête s'apaisa ; le calme revenait dans le désert. Des soldats étaient alors envoyés pour rallier les différents campements stratégiques pour s’enquérir des dégâts, venir en aide aux blessés lors de la nuit effroyable. Cependant, cette quiétude apparente était temporaire. Aux quatres coins du désert, des meutes de varkas se réunissaient, comme on n'en avait jamais auparavant. Certains troupeaux dépassaient la centaine d'individus -au point que l’on se demandait d’où ils sortaient- et rasaient tout sur leur chemin.

    De nouveau, face aux manques de main d'œuvre, nobles, mercenaires, voyageurs et quiconques étaient capables de se battre ou d’aider, furent missionnés pour se rendre dans différents camps établis aux quatre coins du désert. Ces derniers étaient souvent des arrêts essentiels et stratégiques des marchands itinérants et explorateurs du désert. Ils offrirent un abri parfait pour ceux qui se trouvèrent pris de court par la tempête… Mais devinrent de parfaites cibles pour les varkas.

    D’une simple esclave au conseiller de Kael, tous se précipitèrent sur le terrain afin d’apporter l’aide nécessaire et évaluer les dégâts causés. Le spectacle qui s’offrait à eux, était des plus cruels. Les survivants se faisaient rares tandis que les tentes piétinées jonchaient le sol granuleux.
    Dans certains endroits, les cruelles créatures n’avaient pas totalement déserté ; elles se fondaient encore dans le sable, prêtes à surgir pour terminer leur œuvre.

    Pendant ce temps, le seigneur, à l’instar d’autres de ses comparses, avait revêtu sa peau d’écailles. Il combattait les troupeaux et s'épuisait à longer le désert pour éliminer cette menace. La tâche s’avéra ardue. Plus encore, quand des hualti montrèrent leurs crocs dans les paisibles rues de la cité.
    Il y était arrivé à contenir cette menace. Il honora sa réputation et les espoirs qu’un jour, on eut porté dans son statut d’héritier.

    Son périple se termina ; il découvrit ses proches, au devant du danger.
    Quelle cruelle récompense pour cet homme qui sauva ses terres.


    • - Les Varkas ont ravagé les campements.
    • - Trois hualti ont attaqué la cité d'or. Les dégâts ont uniquement été limité par la vaillance de Kael.
    • - Vous pouvez suivre les aventures de quelques courageux : ici.

    # La colere des dieux Empty Re: La colere des dieux - Mer 17 Mai 2023 - 4:19
    Maahfaerak
    Déesse de la création
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1574105629/01/2021
    Maahfaerak
    La colere des dieux Anigif_sub-buzz-3833-1506300746-1 Messages : 574
    Pièces d'or : 1056
    Date d'inscription : 29/01/2021
    le siege de la citadelle
    Dehors, le blizzard se calmait, le soleil levant bénissait les montagnes d’une douce lueur rougeâtre. Les pauvres âmes se remettaient difficilement de la tempête de neige qui s'était abattue contre leurs volets et portes, toute la nuit. Même parmi les plus anciens habitants, aucun ne se souvenait avoir déjà vécu une nuit aussi effroyable. Le jour apportait de bonnes nouvelles, un renouveau calme, une quiétude méritait. C’est ce qu’on crut. Les habitants venaient peupler les rues, discuter de ce temps effroyable. Certains émettaient la possibilité que les dieux se vengaient. D’autres ne parlaient que de la malchance. L’agitation, pourtant rare dans ces montagnes hostiles, naissait et le peuple se rassemblait.

    Des sourires revenaient sur les visages fatigués… Jusqu’à l’arrivée d’un homme, un garde posté au rempart de la citadelle. Il était tombé de son cheval sous la précipitation. Son regard affolé en disait long, sa voix s’étranglait sous l’inquiétude renaissante du peuple.

    « Aidez-nous… Aidez-nous ! s'écria-t-il, en boucle. Nous sommes en danger… Une armée de tgryss… Elle est à nos portes. »

    Les personnes autour de lui se mirent à rire à l’unisson. Des tgryss ? Ils ne sortaient jamais de leur grottes, comment viendraient-ils les attaquer ? Cette idée était tout bonnement ridicule. Pourtant, le comportement suspect des créatures ces dernières semaines pourrait donner raison à ces folles paroles.De plus, la fumée qui montait dans le ciel, le signal de détresse semblait confirmer les propos du soldat. A quelques kilomètres au sud, un véritable champ de bataille était né. Un carnage s’opérait.

    Bientôt, la panique gagna les rangs. Tout homme ou femme volontaire capable d’aider ou de se battre fut missionée pour rejoindre le front. On avertit le seigneur lui-même des funestes nouvelles.
    Des tentes de fortune avaient été installées pour tenter de protéger du froid. Les plus grièvement blessés y avaient été installés alors que d’autres gisaient au sol par manque de place.

    Le seigneur Morlwenn se transforma du haut de son palais et rejoigna bien vite le champ de bataille. Sa seule présence créa une véritable percée dans les rangs des tgryss désordonnées. Mais ces habiles créatures réussirent pour certaines à contourner l’immense dragon et créer une brèche dans les remparts.
    Bientôt la retraite sonna. Tous furent obligés de trouver refuge dans la citadelle, assiégée par les immondes bêtes pendant deux longues journées.

    Ainsi, Nolkyr connut une véritable invasion, une menace incomparable tant l’ampleur inédite fit trembler la terre. Seule l’île maudite avait subi un sort presque aussi cruel mais on y était bien habitué sur ces terres noircis.
    Sans le grand guerrier Morlwenn, toute civilisation aurait pu disparaître des montagnes, dans ces heures sombres.



    • - Une immense armée de tgryss s'est présenté aux remparts.
      - Ils ont réussi à contourner le dragon et créer une brèche. Il a suivi un siège de deux jours sur la citadelle.
      - La violence et l'ampleur de la menace est presque incomparable à ce qu'on vécut les autres régions, à l'exception de Sombrael (mais eux, hein).
      - Si vous désirez lire les galères de Morlwenn et Noellia ainsi que les lâches Silas et Wells, c'est par ici.

    # La colere des dieux Empty Re: La colere des dieux - Mer 17 Mai 2023 - 4:56
    Contenu sponsorisé
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum